Suite à la conférence du 7 mars 2017 de Petros Stangos, membre du comité européen des droits sociaux sur le tourisme social en Europe, nous avons voulu revenir sur la liberté de circulation des citoyens européens en lien avec le principe d’égalité de traitement. On est donc revenu sur ces principes par la directive 2004/38 ainsi que le règlement de la commission 883/2004 pour savoir dans quelles circonstances un citoyen européen peut bénéficier des aides sociales d’un pays membre d’accueil

 

Par Romain Santa Maria

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *