La Convention Européenne des Droits de l’Homme est l’un des textes les plus fondamentaux concernant la protection des droits de l’homme en Europe. Cette Convention consacre des droits majeurs tels que la liberté d’expression, la liberté d’association, le droit à la vie privée et familiale, et biens d’autres droits. Le but d’un tel texte est donc de promouvoir la protection des droits de l’homme. Pourtant, au sein de la Convention des Droits de l’Homme, l’article 15 institue un régime d’exception pour déroger aux droits et libertés en cas d’urgence. Comment la Cour Européenne des Droits de l’Homme conçoit-elle l’urgence ? Quel contrôle exerce-t-elle sur les mises en œuvre concrètes par l’Etat ? C’est ce que nous allons aborder à travers cette chronique. 

 

Par Constance Le Coq

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *